Mozaiq fait parler les objets connectés

Benjamin Cuenod, Responsable marque et produit de Mozaiq

Développer des services basés sur des objets connectés implique, entre autres, de faire dialoguer ces objets entre eux. Un startup allemande propose une interopérabilité à partir d’une plate-forme cloud.

Une maison de banlieue le soir : Suite à la détection d’une présence dans le jardin, la radio et plusieurs lampes s’allument dans le salon. Une application destinée à sécuriser les lieux d’habitation qui suppose sur le plan technique de faire « parler » entre eux des équipements issus de constructeurs différents et fonctionnant avec autant de protocoles techniques. «Notre solution est un pont chargé de faire communiquer les différents objets entre eux. Elle ne repose pas sur un équipement matériel mais sur le cloud. Les constructeurs avec lesquels nous nouons des partenariats envoient les données issus de leurs objets connectés, ampoules, alarmes, …. Nous les normalisons, ce qui permet de faire dialoguer ces IoT entre eux. Un détecteur d’intrusion peut allumer la radio pour donner une impression de présence, par exemple » explique Benjamin Cuenod, responsable marque et produit de Mozaiq. Créée en 2016 par ABB, Bosch et Cisco, cette start-up allemande propose une plate-forme cloud chargée de prendre en charge les données dans le contexte d’applications IoT, ce, pour assurer une interopérabilité. « L’objectif est de faciliter le développement des solutions de fournisseurs de services orientés consommateurs finaux, du B2B2C» résume  Benjamin Cuenod. Le ticket d’entrée pour utiliser cette plateforme reste faible, Mozaiq prélève une fraction du montant des transactions liées aux services délivrés (sécurité, gestion énergétique…).

Disponible en France depuis fin 2017

Pour l’heure, Mozaiq ne pousse pas spécialement un format et un protocole « maison » mais mise sur l’interopérabilité au niveau des données et des services dans le cloud. La gestion des données gérées par le cloud de Mozaiq respectent le Règlement Général Protection des Données Chaque fabricant ou offreur de services participant à la Marketplace détermine quel fournisseur ou offreur de services peut accéder aux fonctionnalités de son produit ou de son application et, préciser les limites de cette utilisation. A ce jour, quelques dizaines de fabricants ou sociétés de services travaillent avec Mozaiq. Déjà active en Allemagne, la société a lancé sa marketplace IoT en France fin 2017. La plupart des secteurs d’activité sont ciblés, l’industrie automobile, la sécurité, la domotique, l’assurance ou encore, les services à la personne.

Partagez cette page:
2019-01-13T23:27:11+01:00janvier 13th, 2019|Non classé|